5 mai Journée International de la Sage-Femme

Aujourd’hui, très peu de femmes appartiennent au groupe privilégié des femmes qui accouchent à domicile. En France, seulement 1% des naissances ont lieu à domicile chaque année. En 2018, les 88 sages-femmes en activité ont déclaré avoir accompagné 1347 naissances.

J’appartiens à ce groupe, tellement rare, que je l’ai fait même deux fois. Mais, suis-je une exception ?   

La Journée mondiale des Sages-femmes le 5 mai est l’occasion de rappeler le rôle essentiel de la sage-femme au moment d’une grossesse et d’un accouchement même si également leur champ d’intervention est bien plus large. 

En termes de naissance, les preuves scientifiques montrent que lorsque les sages-femmes s’occupent en exclusivité des naissances, les accouchements font l’objet de moins d’interventions. Tout simplement, les femmes n’en ont pas besoin ou beaucoup moins.

Bonne naissance droit

Pourquoi ça ? Parce que la grande majorité des femmes “savent comment accoucher” ses corps marchent bien!! et que les sages-femmes sont les meilleures guides et accompagnatrices de l’accouchement NORMAL.

Quant aux maisons de naissance, elles sont encore très peu nombreuses, seulement 8… et toujours avec un contrôle trop important des CH. 

En effet, même si vous le souhaitez, vous avez peu de chances d’avoir un accouchement non intervenu.

Mais aujourd’hui, ce sont elles qui sont les protagonistes,
les Sages-Femmes

Et d’ici je veux exprimer mon affection et mon admiration aux sages-femmes, et surtout aux sages-femmes libérales et notamment celles qui continuent encore à travailler à domicile, l’AAD.

À toutes les sages-femmes qui, une année de plus, ont fait grève pour défendre leurs droits et nos droits de naissance, les droits de bonne naissance de nos enfants. 

À celles qui continue à travailler en réseaux malgré les incertitudes, et d’acharnements des protocoles et les suspicions… 

Le taux de plaintes envers les sages-femmes AAD, émanant de CH ou de praticiens semble inhabituellement élevé par rapport au taux de plaintes envers les sages-femmes en général. Cela questionne d’autant plus que, pour les procédures déjà jugées, plus de la moitié des sages-femmes AAD ont été acquittées. Une enquête indépendante sur ce sujet semble nécessaire pour objectiver la situation.
L’Accouchement accompagné à domicile : Pratique des sages-femme libérales françaises – Etat des lieux 2018

Et ce n’est pas pour manque de demande… sinon l’effet aussi du non-positionnement de l’HAS qui exclut la naissance à domicile de ses recommandations laisse un vide avec lequel les sages-femmes françaises doivent composer. 

Toutefois, l’évaluation des facteurs de risque de manière individuel apparaît indispensable dans une approche globaliste et holistique de la pratique sage-femme. Aussi un référentiel, s’il semble important, ne saurait remplacer le sens clinique des praticiennes et la discussion avec les couples.

Et pourtant, comme en témoigne le court-métrage de Silvia Mussault “Merci, Le pangolin“, les demandes d’accouchement à domicile ont doublé pendant la pandémie et depuis 2020. 

sage-femme

Et oui… Beaucoup des personnes, des femmes enceinte, des couples y compris les proffesionnels se sont rendu compte que l’endroit le plus sûr pour accoucher en Pandémie, c’était chez nous. Qu’on avait besoin de Plus de Sage-femmes.

Malgré le fait que nous, les femmes, avons un accès de plus en plus facile à l’information et nos droits reproductifs, Comment peut-on avoir accès à des naissances moins medicalisées, et avoir le pouvoir de choisir quand les inégalités des territoires et les sages femmes et l’evidence scientifique sur l’accouchement normal non intervenu ne sont pas soutenus. 

Même avec ce panorama les sages-femmes AAD adaptent leur pratique et le matériel nécessaire aux recommandations. Mais on leur surveille et on leur donne pas ce qu’elles sont besoin et ce que de plus en plus de femmes demandent. 

Une femme, une sage-femme !

Sources:  https://ansfl.org/document/

As tu pensait à accoucher dans une maison de naissance, à la maison ou sans peridural ?

Plus sur l’accouchement à domicile ? Qui mieux qu’elles:

Podcast “Les Cigognes ne livrent pas les bébés” – Episode 15

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter

Laisser un commentaire