Comment interpréter les courbes de croissance pour les bébés allaités

Poids de bébé naissance

Vous allaité et vous vous inquiétez du poids de votre bébé ? Vous a-t-on dit que vous deviez donner un supplément parce que votre lait ne semble pas suffire ? Avant de prendre toute décision, lisez cet article. Ici on parle de courbes de croissance ! 

En France, la plupart des pédiatres utilisent cet outil: les courbes de croissance du Livret de Santé, courbes statistiques pour évaluer l’évolution du poids d’un bébé, qu’il soit nourri au sein ou au lait de formule. 

Cet outil est inclus dans le carnet de santé de l’enfant et nous accompagne dès la naissance, tout au long de l’enfance et de la puberté. 

  • Page 11 : Courbe de poids du premier mois
  • Page 76 – 77 : Courbes de croissance des filles et garcón de la naissance a 3 ans.
  • Page 78 – 79 : Croissance des filles et corpulence de 1 – 18 ans
  • Page 80 – 81 : Croissance des garçons et corpulence de 1 – 18 ans

Il faut savoir que ces courbes prennent en compte que les nourrissons nourris au lait artificiel. Et ces courbes ne sont pas adaptés aux enfants nourris au sein. 

Comment interpréter les courbes de croissance pour les bébés allaités

En fait, les courbes de croissance selon l’alimentation sont très différentes. 

Lorsqu’on les compare : 

  • Les nourrissons allaités ont tendance à grandir plus rapidement que les nourrissons non allaités au cours des six premiers mois de vie, et plus lentement pendant les six mois suivants. Puisque les courbes des Normes OMS de croissance de l’enfant sont conçues selon la croissance des nourrissons allaités la plupart du temps, le nourrisson allaité ne donnera plus l’impression de grandir trop vite pendant les six premiers mois de vie ou de ne pas grandir Assez entre seis y 12 meses.
  • Les nourrissons non allaités peuvent désormais donner l’impression de grandir selon un percentile plus faible pendant les six premiers mois de vie, et plus rapidement pendant les six mois suivants.
  • Dans l’ensemble, les courbes de croissance de l’OMS donnent un plus fort taux d’enfants classés en insuffisance pondérale ou en cachexie pendant les six premiers mois de vie et en arrêt de croissance, faisant de l’embonpoint ou obèses après cette période.
  •  Il est nécessaire d’évaluer le profil du poids, de la croissance linéaire et du poids par rapport à la taille et déterminer si le nourrisson est allaité avant de suggérer des changements à l’alimentation.

Les courbes de livret de santé ne doivent donc pas être prises en compte principalement dans les deux premières années de vie pour les enfants allaités. 

Mais c’est quoi les courbes de croissance de l’OMS ? 

Les courbes de croissance de l’OMS sont les courbes statistiques de poids et de croissance appropriées pour les enfants nourris au sein. 

Les pédiatres devraient évaluer l’évolution du poids des nourrissons nourris exclusivement au sein et à la demande à l’aide de l’outil statistique mis au point par l’OMS, les courbes percentiles. 

Les courbes de poids des nourrissons de l’OMS ont été construites avec 8 440 nourrissons et jeunes enfants allaités en bonne santé provenant de différents pays tels que : Les États-Unis, le Brésil, la Norvège, le Ghana, l’Inde et Oman (source).

Pourtant, la réponse concernant la croissance adéquate d’un nourrisson se fait sur la base des paramètres suivants :

  • Poids (guidé par les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour le poids).
  • Longueur, taille ou stature (selon les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour la longueur).
  • Circonférence de la tête (guidée par les tableaux de l’OMS – Tableau des percentiles pour la circonférence de la tête).
  • Indice de masse corporelle ou IMC (guidé par les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour l’IMC).
  • Développement psychomoteur et social.
  • Taux des mictions… 
  • État général

Ça veut dire qu’il faut aussi prendre en compte si le bébé est heureux, s’il a l’air triste, s’il dort trop, s’il est actif, ou s’il est apathique ou présente des signes de déshydratation, une décoloration de la peau, des cernes sous les yeux, s’il fait pipi et des selles normalement, et un comportement adéquat pour son âge, etc…..

3 outils pour avoir l'esprit tranquille concernant le poids de votre bébé allaité

Le 50e percentile

Il existe un préjugé selon lequel le bébé devrait se situer dans le 50e percentile, car il s’agit de la moyenne, ou du moins au-dessus. Mais non, le 50e percentile n’est pas l’objectif de croissance du bébé, et de même, aucun de ces percentiles n’est l’objectif du bébé. 

Leur principal objectif est de développer leur potentiel génétique et de grandir en bonne santé dans le percentile ou la courbe qui leur correspond, que ce soit 3, 15, 50, 87 ou 97.

Comment lire le percentile ?

Chacun des percentiles illustrés dans les tableaux de poids est lue ci-dessous.

3 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 3e percentile de poids, cela signifie que 3 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 97 % restants pesaient plus.

15 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 15e percentile de poids, cela signifie que 15 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 85 % restants pesaient plus.

50 : Signifie qu’il se situe dans la moyenne, c’est-à-dire que 50% des individus pesaient plus et 50% pesaient moins. Il s’agit essentiellement d’un poids moyen pour son âge par rapport aux individus utilisés dans l’expérience de l’OMS.

85 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 85e percentile de poids, cela signifie que 85 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 15 % restants pesaient plus.

97 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 97e percentile de poids, cela signifie que 97 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 3 % restants pesaient plus.

Le percentile de poids définit-il une croissance adéquate ?

Non, les tableaux de percentiles de poids sont un paramètre de plus pour évaluer la croissance du bébé, mais cela n’est pas définitif pour indiquer que tout va bien, d’autres facteurs d’égale importance doivent être considérés et observés pour être en ligne pour un bon diagnostic.

Quand ne devons-nous pas nous inquiéter ?

Pour vous donner un exemple, si un bébé grandit dans le percentile 3 et conserve cette même voie ou courbe au fil du temps, cela indique qu’il a un poids constant. Si nous comparons cette mesure avec les différents paramètres anthropométriques et qui maintiennent une corrélation adéquate, c’est-à-dire, en comparant les tableaux, le bébé se déplace dans les percentiles ou les courbes basses et nous voyons aussi que c’est un enfant sain et heureux, il a définitivement une croissance harmonieuse et normale de petite taille.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si l’enfant a maintenu un poids plus ou moins constant dans le 90e percentile pendant 6 mois et qu’il se trouve maintenant dans le 50e percentile, bien qu’il soit actuellement dans la moyenne (50e percentile), il est probable qu’il ait un problème de croissance, il faut donc l’évaluer en profondeur, c’est-à-dire le comparer aux autres paramètres anthropométriques, analyser son développement psychomoteur et social et son état général, afin de pouvoir donner l’avis le plus précis possible sur sa croissance.

Nous serions peut-être en train d’ observer en effet une rupture dans la courbe de poids.

En conclusion, si la comparaison entre les percentiles, notamment entre le poids et la longueur, est très discordante entre eux, il est nécessaire de bien étudier le bébé.

Pour consulter ou accéder aux tableaux de l’OMS (poids, taille, etc.), consultez le lien suivant: Courbes de croissance de l’OMS. 

Dans la video en bas je te laisse aussi 3 outils online pour avoir l’esprit tranquille avec la prise de poids de ton bébé !!

Si tu a aimé ou tu pense que cette information est importante,
Commenter et partager sur whatsapp ou des reseaux sociaux.

Mon blog se nourrit de vos commentaires

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter

L’angoisse de la prise du poids de naissance à 12 mois

Poids de bébé naissance

Il ne faut pas oublier que jusqu’à très récemment, la seule façon de quantifier la “santé du bébé” était de savoir si le bébé prenait du poids ou non.

Il existe encore une croyance répandue selon laquelle un bébé potelé est en meilleure santé qu’un bébé qui ne l’est pas. 💭

La croissance d’un bébé se traduit par:

  • une prise de poids,
  • une taille
  • et des mesures corporelles,

Et ce sont donc ces trois facteurs qu’il faut prendre en compte, et non le poids uniquement.

L’observation de l’état général de l’enfant est un autre indicateur, 

S’il est heureux, s’il a l’air triste, s’il dort trop, s’il est actif, ou s’il est apathique ou présente des signes de déshydratation, une décoloration de la peau, des cernes sous les yeux, s’il fait pipi et des selles normalement, etc…..

Tous les bébés sont également influencés par leurs propres caractéristiques génétiques et par des facteurs environnementaux.

taille estoma bébé naissance

L’allaitement maternel est considéré comme favorisant la bonne croissance et la santé de l’enfant et est donc considéré comme l’option d’alimentation la plus optimale.

Le colostrum, la puissance de quelques gouttes 💦

Le colostrum est le lait concentré produit pendant les premiers jours et immédiatement après la naissance. Le colostrum est l’aliment idéal en raison de son contenu nutritionnel élevé (protéines, vitamines A et E, carotènes, minéraux, immunoglobuline A, cellules mononucléaires, lactoferrine, etc.)

Il aide également à expulser le méconium, facilite l’établissement de la flore intestinale et l’expulsion de la bilirubine (à l’origine de la couleur jaunâtre du bébé et donc de la jaunisse).

Bien que sa quantité soit une très petite quantité 💦, elle est suffisante pour le bébé car son estomac a encore la taille d’une petite bille.

Les prèmiers jours des bébés

Les bébés nés à terme (entre 37 et 42 semaines) naissent avec un excès de liquide et perdent 5 à 10 % de leur poids de naissance au cours de la première semaine. Encore plus de liquide aussi en fonction de si la mère a reçu des sérums pendant le travail d’accouchement ou d’une péridurale.

Lorsque la perte de poids dépasse 7 %, il faut être vigilant et effectuer un suivi pour s’assurer que le bébé reçoit suffisamment de nourriture et qu’il peut retrouver son poids de naissance. 

Les premiers jours sont importants pour la santé du bébé, c’est pourquoi un bilan de santé est généralement effectué avant la sortie de l’hôpital et pendant la première semaine du bébé.

Cependant, ce que nous savons aujourd’hui, c’est que le bébé est censé reprendre son poids de naissance au bout de 14 jours, pas avant la sortie de l’hôpital et pas seulement au cours de la première semaine.

Le gain minime attendu pour les deux sexes est de 20 g/jour.

À 5 mois, les bébés doublent leur poids de naissance, à un an, ils le triplent et à deux ans, ils le quadruplement.

@parentalitecontinuum #dúo con @parentalitecontinuum @mystlina ♬ son original – Parentalité Continuum

Utilisez les courbes de croissance adaptées au régime alimentaire de votre bébé

Un autre fait important à savoir est que les courbes de croissance referents figurant dans les livres de santé français ne correspondent pas à des nourrissons allaités au sein, mais à des bébés exclusivement  nourris au lait de formule. Voir Video ci-dessus pour les Courbes de l’OMS.

Il est important de savoir que le taux de croissance des enfants nourris au sein n’est pas linéaire mais est marqué par des phases de croissance rapide et des phases de croissance lente ou des plateaux.

Au cours des premiers mois, la croissance des deux groupes est similaire. Malgré une prise de poids légèrement inférieure chez les nourrissons nourris au sein, les nourrissons allaités ont plus de graisse corporelle à 4 mois que les nourrissons nourris au lait de formule (Butte et al., 1995).

Un bébé à la naissance reclame beaucoup, que ça soit pour manger ou pour avoir du contact, l’allaiter, le calmer, le bercer, l’accompagner,… c’est bon.

Et c’est normal ! Cela ne va pas le donner des mauvaise habitudes.

Le bébé est encore plus efficace à la tétée pendant qu’il dors. Et bien sûr ! Quand il aura mûri. Certains enfants plus tôt et d’autres plus tard va commencer à manger pendant de plus longues périodes.

Une question que vous pouvez vous poser… ? Contacté moi au laissez-moi vos questions en commentaires.

Si vous vous sentez fatiguée, avec un bébé…

C’est NORMAL, ne laissez personne vous dire le contraire.

 
FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter

Si vous avez aimé cet article de mon blog
Si vous pensez qu’il pourrait aider quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

À quelle fréquence un nouveau-né mange-t-il ?

nouveau-né
allaitement

Si tu viens d’avoir un enfant, félicitations et bienvenue au premiers questions qu’on se pose quand on devient parent.
C’est quand que mon bébé à faim. On m’as dit tout les 2h, j’entends d’autre me dire tout les 3h et d’autre à la demande…

Je suis en manque de lait ? C’est quand que je doit donner le biberon ?

La meilleure façon de stimuler la production de lait c’est la proximité avec ton bébé. Sur tout le peau à peau.

Pendant que vous êtes en peau à peau, ton bébé est à l’endroit ou il lui faut émettre le moins de signal pour être écouté. Il stimule les hormones et notre cerveau. 

Le peau à peau à des multiples bénéfices. Même si on n’allaite pas, les mêmes besoins nutritionnels et de contact décrits ici concernent les nourrissons nourris au biberon

Sentir la tête de bébé, stimulerait notre cerveau et augmenterait la production d’ ocytocine autant pour l’allaitement que pour l’attachement. 

Mon corps produit-il assez de lait ?

Ton corps à créé un bébé depuis environ 9 mois ou moins. Croit-moi, il ne te laisseras pas tomber, meme en cas de accouchement prematuré ou césarienne.

Les cas d’hypo-lactation sont vraiment rares. La réalité, c’est qu’il y a très peu de soutien dans les premiers jours/semaines et très peu de connaissances sur la physiologie de l’allaitement.

Au cours des trois premiers mois, ton corps est soumis à une poussée d’hormones, ce qui est typique de la période post-partum immédiate. Je vais beaucoup parler de tout cela.

La production de lait est assurée par l’hormone ocytocine dont, pendant trois mois, tu est une productrice massive (entre autres hormones)… tu est donc aussi beaucoup plus sensible que la normale. Avantage adaptatif!

nouveau-né

Ta production de lait n’est donc PAS déterminée par le nombre de fois où ton bébé est allaité. La nature a fait en sorte, quoi qu’il en coûte, que tu puisse nourrir ton bébé. Elle prend les commandes et de tout façon, tu produit du lait. 

Même si vous ne souhaitez pas allaiter, aujourd’hui on sait qu’il ne faut juste rien faire pour arreter la production. Juste ne pas proposer et faire soin de ne pas avoir des ingurgitations.

Même si vous prenez des médicaments, la lactation mettra tout autant de temps à disparaître. Tout allaitement prend plusieurs semaines ou mois à disparaître complètement. 

En théorie, l’allaitement peut se rétablir dans les trois premiers mois, précisément pour cette raison hormonale qu’on ne peut pas contrôler. En pratique, pour être honnête, vous aurez besoin d’un bon soutien, d’informations et d’un accompagnement et probablement se sentir puissant. C’est possible, oui, mais tout dépend des circonstances.

Mais comment cela fonctionne-t-il ? Si je tire mon lait, il n’y a pas ou peu de lait qui sort !

C’est normal. Le tire-lait est une machine très désagréable et vous devez pomper régulièrement pendant au moins 2 ou 3 jours pour avoir vraiment autant que votre bébé est capable de pomper en une seule fois.

Il a juste besoin de régularité.

Soit patient et ne t’angoisse pas trop !  Ton corps est capable de produire une nouvelle tétée de lait 10 minutes après l’avoir donnée la dernière.

Si vous voulez que je parle des tire-laits, faites-moi un signe.

Mais quand allaiter ou proposer le biberon ?

Mon bébé semble avoir faim tout le temps.
Je ne sais pas quand il s’accroche et quand il s’arrête.

On m’a dit à la demande, comment ça marche ?

Si je le laisse trop souvent au sein, il prendra de mauvaises habitudes ?, pensera-t-il que je suis une tétine ?

La reponse est NON! Les bébés ont besoin de contact. Beaucoup de contact.

Signes de faim des bébé pendant 3 mois
@parentalitecontinuum

Tips pour un début d’#allaitement sereine ! Pas évident ni si instinctif 😥 #womensupportingwomen #petitchef #bébé

♬ son original - Parentalité Continuum

Il a été observé que les bébés dans le ventre de leur mère boivent une gorgée de liquide amniotique tous les 60-90 m. environ, ce qui coïncida également avec la durée approximative d’un cycle de sommeil humain (polyphasique et ultradien à la naissance).

En d’autres termes, nous pouvons dire que le bébé peut demander à manger très souvent à la fois pendant la journée et la nuit.

Dans tous les cas, l’ancienne référence 3h est complètement obsolète. Tant pour les bébés nourris au biberon que pour les bébés nourris au sein. 

Même s’il n’y a pas de loi, si ton bébé n’as pas demandé propose ou moins tout les 2h.

Ton corps s’ai mis au travail pour la première fois dans ce nouvel emploi et il doit savoir comment le bébé mange pour produire à ses besoins.

Ton petit nouveau-né qui par ailleurs à un tout petit estomac. Et n’oubliez pas..

Il vient du paradis de l’être humain !

Là ou ils ont été toujours en mouvement, avec des bruits de notre corps et n’ont jamais eu faim, froid, et il a été touché et caressé par l’utérus, les contractions et notre voix.

Tous ses Besoins Primaires étaient comblés.

C’est chaotique au début, mais cela tient aussi au fait que le lait humain est très peu gras et qu’il correspond tout à fait aux besoins d’un bon développement. En fait, le lait maternel est vivant.

Les 3 premiers mois, les bébés demandent beaucoup, et notre corps apprend. Le bébé devient plus fort et il peut être plus efficace et sortir plus de lait en moins de temps.

Fait toi confiance! La demande ne sera pas toujours aussi forte.

D’une certaine manière, très evidente, la nature nous demande de faire une pause. S’écouter soi-même, à l’écoute de notre corps, et celui de notre nouveau-né et ses signaux. 

Que l’on allaite ou non, ce qui se passe les #1000premiersjours, il est important pour la mise en place de beaucoup de choses et le contact peau à peau, le maintien du Continuum entre le bébé et la mère est le moyen optimal de donner des réponses appropriées.

😅 Ayez des informations et des attentes réelles et ne tombez pas dans les mythes ou la culpabilité.

Dormir avec votre bébé, l’allaiter, le calmer, le bercer, l’accompagner,… c’est bon.

Et c’est NORMAL !

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires