Sacagawea : héroïne, mère et simbole du feminisme

Sacagawea

Sacagawea, la femme qui a marqué l’histoire avec son bébé sur le dos (c.1788-1812), fille d’un chef indien Shoshone, a été enlevée par des guerriers Hidatsa alors qu’elle avait environ douze ans.

Cet incident malheureux a entraîné Sacagawea dans une aventure passionnante car elle est devenu un membre précieux de l’expédition américaine de Lewis et Clark pour atteindre l’océan Pacifique.

Sacagawea ou Femme oiseau est née vers 1788 dans la région de l’Idaho.

expedition sacagawea
En 1803, les États-Unis ont acquis les terres situées à l'ouest du fleuve Mississippi dans le cadre d'un accord appelé "achat de la Louisiane". L'année suivante, les capitaines Meriwether Lewis et William Clark sont appelés à explorer ce nouveau territoire. L'expédition a commencé à Saint-Louis, au Missouri, et a remonté le fleuve Missouri en direction des montagnes Rocheuses. Leur objectif était d'atteindre l'océan Pacifique par voie terrestre.

Mais qui était Sacagawea et quelle est son histoire ?

L’expédition Lewis et Clark s’est retrouvée à Fort Mandanm où se trouvaient Sacagawea, son mari et une autre femme. Charbonneau, un trappeur d’origine française, est engagé comme guide.

Après avoir appris l’origine de sa femme, Sacagawea est invitée à se joindre à l’expédition en raison de sa connaissance du terrain et de sa capacité à parler différentes langues amérindiennes.

Deux mois après l’accouchement, elle entame le voyage qui la ramènera sur son lieu de naissance. Elle était le seul membre de l’expédition à avoir déjà vu ce territoire. Elle a indiqué certains points de repère qui ont donné à l’expédition l’assurance qu’elle était sur la bonne voie.

Sacagawea a appris aux hommes à trouver des plantes comestibles, des baies et des noix qui leur apportaient les vitamines et les nutriments nécessaires. Ces aliments étaient inconnus des Nord-Américains et des Européens.

Lewis et Clark ont tenu des journaux écrits de leurs expériences. Ils ont documenté le terrain, les rivières, les montagnes, les gens, les plantes et les animaux. Ces revues sont une ressource précieuse pour comprendre le nouveau territoire. Sans Sacagawea, les journaux auraient pu être perdus.

Un jour, alors que le navire transportait des fournitures à destination et en provenance de Sacagawea, il a chaviré. Les fournitures étaient des sources nécessaires au succès de l’expédition. Parmi eux, des livres, des instruments, des médicaments, des articles de commerce et le magazine de Clark. L’esprit vif de Sacagawea a sauvé les provisions. Elle les a récupérés un par un jusqu’à ce qu’ils soient en sécurité sur le vaisseau.

Sacagawea et son fils étaient des symboles de paix et de protection pour l’expédition…

..car ils les protégeaient des attaques des Indiens. Les Indiens ont pu penser que les hommes blancs étaient des étrangers ou un groupe de guerriers. Cependant, les groupes de guerre ne voyagent pas avec des femmes ou des enfants. De loin, la présence de Sacagawea et de Pompy, son bébé, signalait aux Indiens que l’expédition était pacifique.

Sacagawea connaissait de nombreuses langues, coutumes et tribus amérindiennes. Elle a aidé l’expédition à traduire et à négocier lors d’importants conseils indiens. Sacagawea a été traitée comme un membre égal de l’expédition et a même donné son vote pour décider où ils allaient passer l’hiver. C’est pour cette raison que, plus tard…

Sacagawea est devenue un symbole pour les suffragettes cherchant à obtenir le droit de vote pour les femmes.

Le fils de Sacagawea

Cette héroïne du Nouveau Monde a fait sa grande aventure avec son fils sur le dos. Deux mois avant l’expédition, Sacagawea accouche et Lewis et Clark se retrouvent avec un autre compagnon de voyage, qui se révélera plus tard utile d’une manière inattendue.
En février 1805, Sacagawea a accouché. Lewis, qui sera souvent le médecin de l’expédition dans les mois à venir, est appelé pour la première et unique fois au cours du voyage à aider à mettre au monde un bébé.

Lewis tenait à s’assurer que son nouvel interprète Shoshone était en bonne forme pour le dur voyage qui l’attendait. Lorsqu’il est arrivé pour “assister” à son accouchement, elle dit ce qui suit :
“Elle a dit qu’une petite quantité de bruit de crotale peut accélérer le travail, Lewis a apporté une queue de crotale et l’a mélangée à de l’eau. “Je n’avais pas eu le mélange plus de 10 minutes avant qu’elle ne donne naissance”, rapporte joyeusement Lewis.

Après la naissance, personne n’a jamais envisagé d’abandonner Sacagawea ou son enfant. Les textes indiquent que le groupe a développé un lien fort avec l’enfant qui était porté sur le dos de sa mère dans un porte-bébé indien. Jean-Baptiste, ou Pompy comme on l’appelait affectueusement, a accompagné sa mère et l’expédition à chaque étape de leur épopée vers le Pacifique depuis un endroit privilégié.

Quelques réflexions sur Sacagawea

Sacagawea a eu une naissance mammifere et s’est connectée avec son corps plein de connaissances non seulement de son environnement (l’utilisation du hochet du serpent comme accélérateur de naissance) mais aussi d’elle-même. Bien qu’encore adolescente, elle avait environ 15 ans au début de l’expédition, ses connaissances démontrées, ses actions en tant que membre d’un groupe et en tant que femme en couches sont sans doute le résultat de sa propre expérience et de sa présence dans toutes les situations sociales de la tribu dont elle a été enlevée, lui apportant un savoir presque inné.

L’attitude de Sacagawea envers son enfant et sa maternité fait que, pendant l’expédition, le bébé n’est pas perçu par le groupe comme un intrus qui ralentit le voyage ou le rend simplement plus difficile.

En amenant le bébé à la taille adulte, on l’introduit pleinement dans la vie sociale de l’expédition et, au contraire, on renforce le lien qui s’est créé entre les 33 membres de l’expédition et le bébé. Le fait que le bébé soit porté par sa mère signifie que le bébé est dans une situation de tranquillité pour lui, ce qui se traduit par une tranquillité pour le groupe pendant l’expédition.

Sacagawea était sans aucun doute une femme qui, avec les moyens et les connaissances nécessaires pour survivre sur la terre dont elle était originaire, a retrouvé une valeur sociale aux yeux du groupe (les membres de l’expédition) qui a été renforcée et complétée par la maternité, parfaitement compatible avec son activité d’aventurière et sa vie quotidienne.

Retrouver l’esprit de Sacagawea, concilier en feminin

Aux États-Unis, Sacagawea est plus qu’un symbole. Les ouvrages associés à son nom, qu’il s’agisse de recherches ou de fictions, sont nombreux. Plusieurs endroits aux États-Unis portent son nom. Il existe une trentaine de statues commémoratives à son effigie, dont la plupart sont consacrées uniquement à sa personne et à celle de son bébé. Cependant, elle a souvent été représentée dans des films et des dessins animés tels que les Simpsons, mais rarement avec son bébé, les exemples étant “Une nuit au musée” et “Une nuit au musée 2”.

On cache encore et encore la conciliation au feminin et la maternité.

À l’heure où nous sommes éloignés de nos cycles de vie naturels et où, en tant que femmes, nous nous éloignons de plus en plus de nos propres cycles féminins, le porte-bébé est peut-être la pièce qui nous unit à notre lien vital le plus fort, la création de la vie, nos enfants. Peut-être ce petit artefact fait-il partie de notre propre voyage vers la récupération et la restructuration de la valeur sociale du féminin, et de la valeur sociale de la maternité au sein du groupe, de nos tribus.

Copyright Dala-Floda Hembygdsforening

Des femmes de la même période au monde que comme #Sacagawea travaillaient et portaient aussi, même si elles n’étaient pas connues pour mener des expéditions avec leurs enfants sur le dos. Porte-bébé #Boeg #Danemark
Sources :

http://en.wikipedia.org/wiki/Sacagawea
http://www.sacagawea.com/
http://www.pbs.org/weta/thewest/people/s_z/sacagawea.htm
http://bonniebutterfield.com/NativeAmericans.html

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter

La maternité nous rend plus intelligents

Avez-vous remarqué des pertes de mémoire pendant la grossesse ou la maternité ? Oubliez-vous des choses ou avez-vous l’impression que vos capacités sont différentes ?

Différentes études ont montré que, bien que la taille du cerveau puisse être réduite jusqu’à 7 % pendant la grossesse, cette réduction n’est pas due à une perte de neurones. 

Du point de vue de l’évolution, il ne serait pas logique que la grossesse réduise les capacités cognitives d’une femme, précisément à un moment où elle est la plus vulnérable. 

La taille du cerveau revient à la normale environ six mois après la naissance. Les scientifiques ne savent pas pourquoi cette réduction de la taille du cerveau se produit, mais on pense qu’elle est due à divers changements structurels.

Certains chercheurs pensent qu’en raison de l’organisation de nouvelles connexions entre les neurones, un léger état de confusion peut survenir, notamment à la fin de la grossesse et dans les premiers jours après la naissance.

¡ Ton cerveau se spécialise !

 
La maternité nous rend plus intelligents

De nombreuses femmes remarquent qu’elles deviennent “plus distraites” pendant la grossesse, mais cela n’est pas dû à une baisse de l’intelligence, sinon à la concentration de neurones dans d’autres regions importantes à developper et ameilorer nos capaciter de materner.

Le centre de notre attention change.

Tout tourne désormais autour de votre futur bébé et tout le reste semble secondaire.

En fait, de manière assez paradoxale, certains auteurs pensent que ces distractions sont précisément la preuve de la capacité accrue de concentration de la femme pendant la grossesse : elle fait plus attention à ce qu’elle fait ou ne fait pas et amplifie l’importance de ces distractions.

La capacité du cerveau humain à s’adapter à de nouveaux besoins a été démontrée depuis longtemps.

Dans le cas de la maternité, les changements commencent à se produire bien avant que nous soyons confrontées au défi de prendre soin de notre enfant. 

Tout commence avec la grossesse.

Les moteurs du changement dans le cerveau d’une femme sont les deux hormones maternelles par excellence :

  1. Oxytocine. Il améliore l’apprentissage et la mémoire, réduit le niveau de stress et favorise la confiance et les relations sociales.
  2.  Prolactine qui augmente le courage.

Toutes ces qualités sont essentielles pour une éducation parentale réussie, comme nous le verrons plus tard.

La maternité nous rend plus intelligents.

Nous devons garder à l’esprit qu’il existe de multiples types d’intelligence, comme il existe de nombreux problèmes à résoudre dans la vie.

Pour la femme enceinte, sa priorité sera la survie de son enfant.

Le nouveau-né dépendra de sa capacité en tant que mère à le nourrir et à le protéger. C’est pourquoi le cerveau de la femme enceinte se modifie, renforçant certaines compétences utiles à la réalisation de ses objectifs maternels :

Le cerveau multitâche :

La maternité améliore la mémoire spatiale et l’apprentissage.

Un jeune enfant nécessite une vigilance constante et la capacité à mieux contrôler ce qui se passe autour de nous commence à se développer pendant la grossesse.

Cependant, nous ne pouvons pas négliger les autres tâches, d’où l’amélioration de notre capacité à faire plusieurs choses à la fois. Améliorer votre vitesse d’apprentissage sera d’une grande aide dans une période où de nombreux changements auront lieu en peu de temps.

Nous devons apprendre à prendre soin de notre bébé et plus tôt nous le ferons, plus grandes seront les chances de survie.

Le cerveau anti-stress :

Toute nouvelle mère est consciente du stress généré par un nouveau-né qui a besoin de manger souvent et se réveille constamment pendant la nuit. Une mère peut perdre beaucoup des heures de sommeil au cours de la première année de vie de son enfant.

Une telle perte de sommeil sans le soutien d’un cerveau anti-stress pourrait avoir des répercussions négatives sur sa santé et ses capacités quotidiennes.

D’autre part, les chances de survie d’un bébé sont considérablement accrues lorsque la mère bénéficie d’une aide au sein de son groupe.

Le cerveau social :

La maternité améliore les compétences linguistiques non verbales, et il semble raisonnable que ce soit le cas puisque les bébés ne seront pas capables de parler avant un certain temps.

Notre cerveau doit apprendre à interpreter les signes de notre bébé en particulier.

La sociabilité a donc été naturellement sélectionnée comme une compétence précieuse à développer.

Le cerveau intrépide :

Toutes les femelles deviennent extrêmement agressives et protectrices après la naissance. Nous sommes dans un état d’hypervigilance.

  • Ils sont capables de s’attaquer à des animaux beaucoup plus gros, en s’offrant comme leurres pour tromper les prédateurs.
  • Ils sont également capables de prendre de plus grands risques pour trouver de la nourriture pour leurs petits.
  • Cela est dû à une réduction de l’amygdale, qui est responsable des réactions de fuite et de combat.

Maternité Le cerveau intrepide

La nature veut défendre ses petits
et elle veut que vous défendiez vos petits comme une lionne.

Vous savez maintenant que votre perte de mémoire est due au fait que votre cerveau coupe les informations les moins importantes pour se concentrer sur l’essentiel. Votre survie et celle de votre bébé.

Vos capacités s’améliorent pour survivre et les précédentes ne disparaîtront pas, elles reviendront, renforcées par celles que vous aviez déjà.

Et toi, combien de temps après l’accouchement t’es-tu sentie remise des effets de la grossesse et de l’accouchement ?

💣Ayez des informations et des attentes réelles et ne tombez pas dans les mythes ou la culpabilité.

Dormir avec votre bébé, l’allaiter, le calmer, le bercer, l’accompagner,… c’est bon. 
Et c’est normal !

Vous travaillé vos capacités intellectueles maternelles.

Si vous vous réveillez fatigué, avec un bébé… C’est NORMAL, ne laissez personne vous dire le contraire.

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter

Semaine Mondiale Accouchement Respecté avec Galactée – 40 ans d’Expériences des mères

Semaine Mondiale Accouchement Respecté avec Galactée - 40 ans de temoignages des mères - 20 mai 2022 - 10h
Galactée, est une association française loi 1901 née en 1982 de la rencontre de deux mères allaitantes qui ont eu envie de partager leurs expériences. 
Depuis 40 ans cette année, l’association propose des réunions d’échange et d’information à propos de l’allaitement sur Lyon et sa région (Rhône, Ain et Isère). Ces réunions s’adressent à tous les parents et futurs parents que l’allaitement intéresse sur n’importe qu’elle projet:
Que ça soit juste la tétée de bienvenue, quoi faire si on ne veut pas allaiter, un sevrage, des doutes, crevasses, allaitement des bambins, diversification alimentaire… tous les projets sont les bienvenus !
Tout est abordé dans un entourage convivial et ouvert à toute personne intéressée, même les professionnels de la santé. 
Semaine Mondiale Accouchement Respectée 2022 Parentalité Continuum #SMAR2022
L’association propose aussi une ligne téléphonique 7j/7 de façon gratuite avec des bénévoles.
Chaque année, Galactée reçoit environ 900-1000 appels téléphoniques.

C’est pourquoi j’ai invité Galactée à ces Journées que j’organise à l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Accouchement Respecté.

Car depuis 40 ans elles recueillent aussi les témoignages des accouchements des mères.

Comme Galactée, il existe de nombreuses autres associations sur le territoire français ayant les mêmes principes. Une de plus connu, la Leche League pour son caractère international.

Seules face à la parentalité et le besoin d’en parler, les femmes cherchent à se rassembler autour de l’allaitement.
Mais elles trouvent bien plus que cela, elles trouvent un groupe où on peut aussi raconter leurs expériences de l’accouchement, qui sont souvent passées sous silence comme étant banales… et en définitive une voix. 

Des phrases telles que “tu ne devrais pas être triste, ton bébé va bien”, empoisonne et cache parfois même des expériences difficiles et traumatisantes”.

Avec Galactée, je vous invite à découvrir de première main comment les femmes vivent non seulement leur accouchement, et aussi comment celui-ci les affecte par la suite dans le contexte actuelle.
Que vous choisissiez d’allaiter ou non n’est pas la question ici. Nous en parlerons, mais nous aurons aussi un témoignage de première main sur la réalité des mères.
Galactée est membre de la COFAM (Coordination Française pour l’Allaitement Maternel), du CIANE (Collectif Associatif Autour de la Naissance), de l’ADES (Association Départementale d’Education pour la Santé) et participe au réseau AURORE, au réseau SudAllait, à la formation des professionnels dans le cadre du projet Allait’accueil… 

L’association compte une trentaine de bénévoles particulièrement actives. 

Elle se finance essentiellement grâce aux cotisations des adhérentes.

Pour rencontrer Galactée c’est facile :

Instagram: @Galactee.asso
Facebook: @associationgalactee

Web: https://www.galactee.org

En tant qu’intervenante au nom de Galactée : Virginie, qui est également en cours de formation d’accompagnatrice en maternité et de doula.

Son instagram @La_bulle_de_Virginie

Ici sur Facebook con Mercedes Granda le 20 mai à 10h on rentreras dans le coulis des témoignages des naissances. Le vecu des mères de première main. 

On vous invite à partager, participer et à poser vos questions .

Vous pouvez en savoir plus ou voir d’autres événements près de chez vous en France ici : @SMAR.France

Evenements autout de la Proposition Thematique à reflechir pour cette année 2022 “DES MEILLEURS NAISSANCE POUR UN MEILLEUR AVENIR”

En Europe @EncaEurope

AUSSI : #SMAR2022 #SMAR2022Events #SemaineMondialeAccouchementRespecté2022 #BienNaitre #meilleurnaissancepourunmeilleuravenir #SMAR2022

Inscrit-toi au live avec Galactée ICI

Accoucchement avec Galacté - Semaine Mondiale Accouchement Respecté #SMAR2022 - 20 mai - 10h
FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter