Quand on a commencé à porter des bébés dans des poussettes

Il n’y à pas si longtemps que ça, on à commencé à porter les bébe dans des poussettes.

Mais d’où vient le landau… quels sont ses débuts ?

En 1733, William Kent a conçu le premier landau pour le troisième duc de Devonshire (Devon, Angleterre). Il l’a fait à la demande du duc de Devonshire, qui lui a demandé quelque chose pour promener ses enfants. Longtemps attendue à une époque où la fertilité des femmes était très importante socialement.

William Kent – Devonshire 1er chariot pour bébé

Son concepteur minutieux, William Kent (architecte, décorateur d’intérieur et paysagiste anglais), s’est sans aucun doute inspiré des voitures à cheval de l’époque. En effet, dans sa première version, le landau pouvait être tiré par une chèvre ou un chien et, de toute évidence, il était déjà équipé de suspensions pour le confort du petit passager, comme dans ses versions plus grandes…

Jusqu’alors, les simples mortels portaient généralement leurs enfants attachés avec une couverture ou dans un porte-bébé utilisé depuis des temps immémoriaux, et si socialement ce n’était pas très bien vu… ils le faisaient porter par la nourrice de maison.

Pour les femmes de la haute société, il n’était pas bien vu de porter leur bébé. Ni l’enfance ni la maternité n’étaient très glamour, et encore moins pour un homme de l’époque qui se respecte.

Il fallait inventer quelque chose pour que cet homme se différencie des femmes, des mères et des pères de tous les jours.

poussettes

Toutefois, le landau n’est devenu un objet de “désir” que quelque 150 longues années plus tard, lorsque la reine Victoria l’a mis à la mode. Il est évident qu’à partir de ce moment-là, cette idée a été acceptée comme d’usage commun.

Même les premiers modèles portaient des noms comme Princesse, Duchesse, etc. pour les rendre plus élégants.

C’est donc à la société victorienne que nous devons un artefact aussi volumineux.

Le 18 juin 1889, un homme nommé William H. Richardson de Baltimore a breveté l’idée qui allait changer à jamais l’histoire des poussettes... du moins jusqu’à aujourd’hui.

L’inventeur afro-américain William H. Richardson fait breveter des améliorations à la poussette :

poussettes
  • Sa conception abandonne la forme de coquille pour un chariot en forme de panier, plus symétrique.
  • La nacelle peut être positionnée de manière à être orientée vers l’extérieur ou vers l’intérieur et pivoter sur une articulation centrale.
  • Un dispositif de limitation l’empêchait de tourner à plus de 90 degrés.
  • Les roues se déplacent également indépendamment, ce qui le rend plus maniable. Il comprenait ce que nous appelons aujourd’hui la roue folle pour faciliter la rotation.

Désormais, un parent ou une nounou peut faire en sorte que l’enfant les regarde ou non, comme il le souhaite, et changer de position à volonté.

L’utilisation de poussettes ou de landaus s’est généralisée dans toutes les classes économiques dans les années 1900.

Ils étaient même donnés aux mères pauvres par des institutions charitables. Des améliorations ont été apportées à leur construction et à leur sécurité. On pensait que faire un tour avec un enfant avait des avantages en apportant lumière et air frais.

Chariot de l’inventeur afro-américain William H. Richardson

Le grand boom des porte-bébés à roulettes : la démocratisation des années 1980

En 1965, MacLaren (ingénieur aéronautique) a introduit la pliabilité et de nombreuses autres caractéristiques qui sont encore utilisées aujourd’hui dans les “nouveaux” modèles.

Chariot parapluie Maclaren 1965

Dans les années 1980, Phil Baecler a adapté les roues d’un vélo à la poussette de son fils, la rendant plus “adaptable” aux terrains accidentés.

Premier landau pour les coureurs des années 80

Ce qui est évident et reste constant, c’est la nécessité de transporter le bébé d’un endroit à un autre, de manière confortable, pratique et sûre.

Donc pour le derniers 132 ans de nombreux fabricants ont cherché à nous offrir plus de sécurité, plus de confort, moins de poids et un coût moindre,moins de poids, et un coût raisonnable (pas tous).

Actualité dans les poussettes

Aujourd’hui, il existe même des solutions quasi-mécatroniques avec des chariots, dont certains disposent même d’une connectivité.

Certains produits sont plus encombrants que d’autres, et l’espace limité dans nos maisons conduit également au développement de systèmes plus faciles à plier et à manipuler.

Et dans 100 ans, le futur : les poussettes mécatroniques ?

Le trolley mécatronique n’est pas seulement une idée du futur. Il s’agit en fait d’un projet qui mobilise l’ingéniosité de plusieurs ingénieurs qui cherchent à améliorer ces porte-bébés à roulettes.

“Vous feriez mieux de mettre ce bébé dans la “Smart Baby Case”.

Le “Smart Baby Case” est l’un d’entre eux, un peu comme un nacelle robotisée de Matrix. 

Il a plusieurs portes !

  • La porte supérieure est suffisamment petite pour faire sortir le bébé, mais suffisamment grande pour que les parents puissent accéder facilement au bébé.
  • La porte principale est la grande, celle qui permet au bébé d’entrer et de sortir.
  • Et, bien sûr, les portes Safety Breath : lorsque l’unité de purification de l’air est en marche, ces portes permettent de respirer en toute sécurité et se ferment automatiquement lorsque la pression est trop faible.

À l’intérieur

Vous trouverez l’unité de communication et l’écran LED – vous pouvez regarder le bébé et le bébé peut vous regarder aussi !

  • Ce panneau est également proche de plusieurs unités de soufflage d’air.
  • Au sommet de cette unité d’affichage, une lumière LED orange (logo Samsonite) indique la qualité de l’air à l’intérieur de la capsule.
  • L’unité de berceuse automatique est actionnée par un petit servomoteur pour bercer le bébé.
  • La couche automatique autour des fesses du bébé est dotée d’un capteur d’humidité qui élimine en douceur les déchets avec de l’eau, de même pour les déchets solides, tous évacués avec des tubes vers l’unité de stockage des déchets à l’avant de la boîte.
  • Il est doté de coussinets en mousse, fabriqués dans un matériau extrêmement doux et flexible, qui soutiennent le corps du bébé, en particulier la tête et la colonne vertébrale.
  • La zone du crâne est protégée par des coussinets remplis de liquide pour éviter les dommages, la transpiration et les déformations. Les Anatomi Paths, comme on les appelle, sont personnalisés pour s’adapter à chaque enfant.

L’ensemble de cette unité est alimenté par des piles rechargeables, ou peut être branché directement sur le mur.

Poussettes “intelligentes” capables de se déplacer par l’action de l’énergie, différente de la traction humaine et avec la possibilité de reconnaître l’environnement pour se déplacer par elles-mêmes et garantir la sécurité et le confort du bébé.

  • À cette fin, des améliorations telles que la gestion et la connectivité du GPS sont proposées.
  • Que vous n’avez pas besoin de pousser, mais que la voiture vous suit.
  • Garder l’air sain.
  • Berce le bébé s’il se réveille.
  • Et augmentez ou diminuez la température en fonction de vos besoins.

Pour votre “tranquillité d’esprit”, le designer Pouyan Mokhtarani apporte des précisions :

Il ne s’agit pas d’un dispositif pour nourrissons durable pour toute votre vie, mais d’un dispositif qui peut fournir une condition sûre et saine pendant 2 ou 3 heures alors que vous ne pouvez pas changer votre bébé ou rester avec lui.

Dans des installations ou des lieux de mauvaise qualité, par exemple pendant un voyage ou à l’aéroport.

De plus, cette valise rigide est équipée d’une porte amovible ; elle peut être utilisée sans porte comme les autres poussettes normales.

L’utilisation de la porte n’est recommandée qu’en cas de catastrophe, de pollution atmosphérique, de pollution chimique ou d’autres conditions défavorables à la santé du bébé.

YANKO DESIGN

En fin de compte, ce n’est pas la technologie qui est mauvaise.

C’est la façon dont nous l’utilisons pour notre avenir.

Tous sont finalement des produits, certains très intelligents, mais avec peu d’attachement,
pas d’écoute, pas de chaleur humaine, et tant d’autres choses.

Les bébés ont besoin de bras, ils ont besoin de contact. Pas de séparation.

Avez-vous trouvé intéressant d’en savoir plus sur les poussettes et l’histoire de la parentalité ?

Mère de trois, geographe et expert en Parentalité, je m'appelle Mercedes Granda et je suis Consultante Perinatale. Parentalité Continuum c'est mon projet.
Savoir plus...

Réseaux et contacts

Les questions par thèmes

Inscrit toi Ateliers et reunions

  • Sale! #sommeilbebe

    Atelier sommeil “Comment dorment les bébés ?”

    0 out of 5
    27,00
    Add to cart
  • Séance individuelle de portage

    Séance à domicile et individuelle de portage

    0 out of 5
    57,00
    Add to cart

Toutes les informations fournies sur ce blog le sont à des fins d’information
et de discussion générale uniquement.

Il est de votre responsabilité de vérifier de manière indépendante toute information ou opinion contenue sur ce site et de consulter votre médecin, pédiatre ou autre professionnel compétent pour l’exactitude
et l’applicabilité de toute information
sur ce site.

Mes recommandations

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

Leave a Comment

Ouvrir chat
💬 Besoin d'aide ?
Hola 👋 Ici, tu peux me poser tes questions