Sacagawea : héroïne, mère et simbole du feminisme

Sacagawea, la femme qui a marqué l’histoire avec son bébé sur le dos (c.1788-1812), fille d’un chef indien Shoshone, a été enlevée par des guerriers Hidatsa alors qu’elle avait environ douze ans.

Cet incident malheureux a entraîné Sacagawea dans une aventure passionnante car elle est devenu un membre précieux de l’expédition américaine de Lewis et Clark pour atteindre l’océan Pacifique.

Sacagawea ou Femme oiseau est née vers 1788 dans la région de l’Idaho.

expedition sacagawea
En 1803, les États-Unis ont acquis les terres situées à l'ouest du fleuve Mississippi dans le cadre d'un accord appelé "achat de la Louisiane". L'année suivante, les capitaines Meriwether Lewis et William Clark sont appelés à explorer ce nouveau territoire. L'expédition a commencé à Saint-Louis, au Missouri, et a remonté le fleuve Missouri en direction des montagnes Rocheuses. Leur objectif était d'atteindre l'océan Pacifique par voie terrestre.

Mais qui était Sacagawea et quelle est son histoire ?

L’expédition Lewis et Clark s’est retrouvée à Fort Mandanm où se trouvaient Sacagawea, son mari et une autre femme. Charbonneau, un trappeur d’origine française, est engagé comme guide.

Après avoir appris l’origine de sa femme, Sacagawea est invitée à se joindre à l’expédition en raison de sa connaissance du terrain et de sa capacité à parler différentes langues amérindiennes.

Deux mois après l’accouchement, elle entame le voyage qui la ramènera sur son lieu de naissance. Elle était le seul membre de l’expédition à avoir déjà vu ce territoire. Elle a indiqué certains points de repère qui ont donné à l’expédition l’assurance qu’elle était sur la bonne voie.

Sacagawea a appris aux hommes à trouver des plantes comestibles, des baies et des noix qui leur apportaient les vitamines et les nutriments nécessaires. Ces aliments étaient inconnus des Nord-Américains et des Européens.

Lewis et Clark ont tenu des journaux écrits de leurs expériences. Ils ont documenté le terrain, les rivières, les montagnes, les gens, les plantes et les animaux. Ces revues sont une ressource précieuse pour comprendre le nouveau territoire. Sans Sacagawea, les journaux auraient pu être perdus.

Un jour, alors que le navire transportait des fournitures à destination et en provenance de Sacagawea, il a chaviré. Les fournitures étaient des sources nécessaires au succès de l’expédition. Parmi eux, des livres, des instruments, des médicaments, des articles de commerce et le magazine de Clark. L’esprit vif de Sacagawea a sauvé les provisions. Elle les a récupérés un par un jusqu’à ce qu’ils soient en sécurité sur le vaisseau.

Sacagawea et son fils étaient des symboles de paix et de protection pour l’expédition…

..car ils les protégeaient des attaques des Indiens. Les Indiens ont pu penser que les hommes blancs étaient des étrangers ou un groupe de guerriers. Cependant, les groupes de guerre ne voyagent pas avec des femmes ou des enfants. De loin, la présence de Sacagawea et de Pompy, son bébé, signalait aux Indiens que l’expédition était pacifique.

Sacagawea connaissait de nombreuses langues, coutumes et tribus amérindiennes. Elle a aidé l’expédition à traduire et à négocier lors d’importants conseils indiens. Sacagawea a été traitée comme un membre égal de l’expédition et a même donné son vote pour décider où ils allaient passer l’hiver. C’est pour cette raison que, plus tard…

Sacagawea est devenue un symbole pour les suffragettes cherchant à obtenir le droit de vote pour les femmes.

Le fils de Sacagawea

Cette héroïne du Nouveau Monde a fait sa grande aventure avec son fils sur le dos. Deux mois avant l’expédition, Sacagawea accouche et Lewis et Clark se retrouvent avec un autre compagnon de voyage, qui se révélera plus tard utile d’une manière inattendue.
En février 1805, Sacagawea a accouché. Lewis, qui sera souvent le médecin de l’expédition dans les mois à venir, est appelé pour la première et unique fois au cours du voyage à aider à mettre au monde un bébé.

Lewis tenait à s’assurer que son nouvel interprète Shoshone était en bonne forme pour le dur voyage qui l’attendait. Lorsqu’il est arrivé pour “assister” à son accouchement, elle dit ce qui suit :
“Elle a dit qu’une petite quantité de bruit de crotale peut accélérer le travail, Lewis a apporté une queue de crotale et l’a mélangée à de l’eau. “Je n’avais pas eu le mélange plus de 10 minutes avant qu’elle ne donne naissance”, rapporte joyeusement Lewis.

Après la naissance, personne n’a jamais envisagé d’abandonner Sacagawea ou son enfant. Les textes indiquent que le groupe a développé un lien fort avec l’enfant qui était porté sur le dos de sa mère dans un porte-bébé indien. Jean-Baptiste, ou Pompy comme on l’appelait affectueusement, a accompagné sa mère et l’expédition à chaque étape de leur épopée vers le Pacifique depuis un endroit privilégié.

Quelques réflexions sur Sacagawea

Sacagawea a eu une naissance mammifere et s’est connectée avec son corps plein de connaissances non seulement de son environnement (l’utilisation du hochet du serpent comme accélérateur de naissance) mais aussi d’elle-même. Bien qu’encore adolescente, elle avait environ 15 ans au début de l’expédition, ses connaissances démontrées, ses actions en tant que membre d’un groupe et en tant que femme en couches sont sans doute le résultat de sa propre expérience et de sa présence dans toutes les situations sociales de la tribu dont elle a été enlevée, lui apportant un savoir presque inné.

L’attitude de Sacagawea envers son enfant et sa maternité fait que, pendant l’expédition, le bébé n’est pas perçu par le groupe comme un intrus qui ralentit le voyage ou le rend simplement plus difficile.

En amenant le bébé à la taille adulte, on l’introduit pleinement dans la vie sociale de l’expédition et, au contraire, on renforce le lien qui s’est créé entre les 33 membres de l’expédition et le bébé. Le fait que le bébé soit porté par sa mère signifie que le bébé est dans une situation de tranquillité pour lui, ce qui se traduit par une tranquillité pour le groupe pendant l’expédition.

Sacagawea était sans aucun doute une femme qui, avec les moyens et les connaissances nécessaires pour survivre sur la terre dont elle était originaire, a retrouvé une valeur sociale aux yeux du groupe (les membres de l’expédition) qui a été renforcée et complétée par la maternité, parfaitement compatible avec son activité d’aventurière et sa vie quotidienne.

Retrouver l’esprit de Sacagawea, concilier en feminin

Aux États-Unis, Sacagawea est plus qu’un symbole. Les ouvrages associés à son nom, qu’il s’agisse de recherches ou de fictions, sont nombreux. Plusieurs endroits aux États-Unis portent son nom. Il existe une trentaine de statues commémoratives à son effigie, dont la plupart sont consacrées uniquement à sa personne et à celle de son bébé. Cependant, elle a souvent été représentée dans des films et des dessins animés tels que les Simpsons, mais rarement avec son bébé, les exemples étant “Une nuit au musée” et “Une nuit au musée 2”.

On cache encore et encore la conciliation au feminin et la maternité.

À l’heure où nous sommes éloignés de nos cycles de vie naturels et où, en tant que femmes, nous nous éloignons de plus en plus de nos propres cycles féminins, le porte-bébé est peut-être la pièce qui nous unit à notre lien vital le plus fort, la création de la vie, nos enfants. Peut-être ce petit artefact fait-il partie de notre propre voyage vers la récupération et la restructuration de la valeur sociale du féminin, et de la valeur sociale de la maternité au sein du groupe, de nos tribus.

Copyright Dala-Floda Hembygdsforening

Des femmes de la même période au monde que comme #Sacagawea travaillaient et portaient aussi, même si elles n’étaient pas connues pour mener des expéditions avec leurs enfants sur le dos. Porte-bébé #Boeg #Danemark
Sources :

http://en.wikipedia.org/wiki/Sacagawea
http://www.sacagawea.com/
http://www.pbs.org/weta/thewest/people/s_z/sacagawea.htm
http://bonniebutterfield.com/NativeAmericans.html

Mère de trois, geographe et expert en Parentalité, je m'appelle Mercedes Granda et je suis Consultante Perinatale. Parentalité Continuum c'est mon projet.
Savoir plus...

Réseaux et contacts

Les questions par thèmes

Inscrit toi Ateliers et reunions

  • #sommeilbebe

    Atelier sommeil “Comment dorment les bébés ?”

    0 out of 5
    27,00
    Select options
  • Séance individuelle de portage

    Séance à domicile et individuelle de portage

    0 out of 5
    57,00
    Add to cart

Toutes les informations fournies sur ce blog le sont à des fins d’information
et de discussion générale uniquement.

Il est de votre responsabilité de vérifier de manière indépendante toute information ou opinion contenue sur ce site et de consulter votre médecin, pédiatre ou autre professionnel compétent pour l’exactitude
et l’applicabilité de toute information
sur ce site.

Mes recommandations

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

Leave a Comment

Ouvrir chat
💬 Besoin d'aide ?
Hola 👋 Comment puis-je t’aider ?