Comment interpréter les courbes de croissance pour les bébés allaités

Poids de bébé naissance

Vous allaité et vous vous inquiétez du poids de votre bébé ? Vous a-t-on dit que vous deviez donner un supplément parce que votre lait ne semble pas suffire ? Avant de prendre toute décision, lisez cet article. Ici on parle de courbes de croissance ! 

En France, la plupart des pédiatres utilisent cet outil: les courbes de croissance du Livret de Santé, courbes statistiques pour évaluer l’évolution du poids d’un bébé, qu’il soit nourri au sein ou au lait de formule. 

Cet outil est inclus dans le carnet de santé de l’enfant et nous accompagne dès la naissance, tout au long de l’enfance et de la puberté. 

  • Page 11 : Courbe de poids du premier mois
  • Page 76 – 77 : Courbes de croissance des filles et garcón de la naissance a 3 ans.
  • Page 78 – 79 : Croissance des filles et corpulence de 1 – 18 ans
  • Page 80 – 81 : Croissance des garçons et corpulence de 1 – 18 ans

Il faut savoir que ces courbes prennent en compte que les nourrissons nourris au lait artificiel. Et ces courbes ne sont pas adaptés aux enfants nourris au sein. 

Comment interpréter les courbes de croissance pour les bébés allaités

En fait, les courbes de croissance selon l’alimentation sont très différentes. 

Lorsqu’on les compare : 

  • Les nourrissons allaités ont tendance à grandir plus rapidement que les nourrissons non allaités au cours des six premiers mois de vie, et plus lentement pendant les six mois suivants. Puisque les courbes des Normes OMS de croissance de l’enfant sont conçues selon la croissance des nourrissons allaités la plupart du temps, le nourrisson allaité ne donnera plus l’impression de grandir trop vite pendant les six premiers mois de vie ou de ne pas grandir Assez entre seis y 12 meses.
  • Les nourrissons non allaités peuvent désormais donner l’impression de grandir selon un percentile plus faible pendant les six premiers mois de vie, et plus rapidement pendant les six mois suivants.
  • Dans l’ensemble, les courbes de croissance de l’OMS donnent un plus fort taux d’enfants classés en insuffisance pondérale ou en cachexie pendant les six premiers mois de vie et en arrêt de croissance, faisant de l’embonpoint ou obèses après cette période.
  •  Il est nécessaire d’évaluer le profil du poids, de la croissance linéaire et du poids par rapport à la taille et déterminer si le nourrisson est allaité avant de suggérer des changements à l’alimentation.

Les courbes de livret de santé ne doivent donc pas être prises en compte principalement dans les deux premières années de vie pour les enfants allaités. 

Mais c’est quoi les courbes de croissance de l’OMS ? 

Les courbes de croissance de l’OMS sont les courbes statistiques de poids et de croissance appropriées pour les enfants nourris au sein. 

Les pédiatres devraient évaluer l’évolution du poids des nourrissons nourris exclusivement au sein et à la demande à l’aide de l’outil statistique mis au point par l’OMS, les courbes percentiles. 

Les courbes de poids des nourrissons de l’OMS ont été construites avec 8 440 nourrissons et jeunes enfants allaités en bonne santé provenant de différents pays tels que : Les États-Unis, le Brésil, la Norvège, le Ghana, l’Inde et Oman (source).

Pourtant, la réponse concernant la croissance adéquate d’un nourrisson se fait sur la base des paramètres suivants :

  • Poids (guidé par les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour le poids).
  • Longueur, taille ou stature (selon les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour la longueur).
  • Circonférence de la tête (guidée par les tableaux de l’OMS – Tableau des percentiles pour la circonférence de la tête).
  • Indice de masse corporelle ou IMC (guidé par les tableaux de l’OMS – tableau des percentiles pour l’IMC).
  • Développement psychomoteur et social.
  • Taux des mictions… 
  • État général

Ça veut dire qu’il faut aussi prendre en compte si le bébé est heureux, s’il a l’air triste, s’il dort trop, s’il est actif, ou s’il est apathique ou présente des signes de déshydratation, une décoloration de la peau, des cernes sous les yeux, s’il fait pipi et des selles normalement, et un comportement adéquat pour son âge, etc…..

3 outils pour avoir l'esprit tranquille concernant le poids de votre bébé allaité

Le 50e percentile

Il existe un préjugé selon lequel le bébé devrait se situer dans le 50e percentile, car il s’agit de la moyenne, ou du moins au-dessus. Mais non, le 50e percentile n’est pas l’objectif de croissance du bébé, et de même, aucun de ces percentiles n’est l’objectif du bébé. 

Leur principal objectif est de développer leur potentiel génétique et de grandir en bonne santé dans le percentile ou la courbe qui leur correspond, que ce soit 3, 15, 50, 87 ou 97.

Comment lire le percentile ?

Chacun des percentiles illustrés dans les tableaux de poids est lue ci-dessous.

3 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 3e percentile de poids, cela signifie que 3 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 97 % restants pesaient plus.

15 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 15e percentile de poids, cela signifie que 15 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 85 % restants pesaient plus.

50 : Signifie qu’il se situe dans la moyenne, c’est-à-dire que 50% des individus pesaient plus et 50% pesaient moins. Il s’agit essentiellement d’un poids moyen pour son âge par rapport aux individus utilisés dans l’expérience de l’OMS.

85 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 85e percentile de poids, cela signifie que 85 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 15 % restants pesaient plus.

97 : Lorsqu’on dit qu’un bébé se situe dans le 97e percentile de poids, cela signifie que 97 % des individus utilisés dans l’expérience de l’OMS pesaient moins que votre bébé et que les 3 % restants pesaient plus.

Le percentile de poids définit-il une croissance adéquate ?

Non, les tableaux de percentiles de poids sont un paramètre de plus pour évaluer la croissance du bébé, mais cela n’est pas définitif pour indiquer que tout va bien, d’autres facteurs d’égale importance doivent être considérés et observés pour être en ligne pour un bon diagnostic.

Quand ne devons-nous pas nous inquiéter ?

Pour vous donner un exemple, si un bébé grandit dans le percentile 3 et conserve cette même voie ou courbe au fil du temps, cela indique qu’il a un poids constant. Si nous comparons cette mesure avec les différents paramètres anthropométriques et qui maintiennent une corrélation adéquate, c’est-à-dire, en comparant les tableaux, le bébé se déplace dans les percentiles ou les courbes basses et nous voyons aussi que c’est un enfant sain et heureux, il a définitivement une croissance harmonieuse et normale de petite taille.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si l’enfant a maintenu un poids plus ou moins constant dans le 90e percentile pendant 6 mois et qu’il se trouve maintenant dans le 50e percentile, bien qu’il soit actuellement dans la moyenne (50e percentile), il est probable qu’il ait un problème de croissance, il faut donc l’évaluer en profondeur, c’est-à-dire le comparer aux autres paramètres anthropométriques, analyser son développement psychomoteur et social et son état général, afin de pouvoir donner l’avis le plus précis possible sur sa croissance.

Nous serions peut-être en train d’ observer en effet une rupture dans la courbe de poids.

En conclusion, si la comparaison entre les percentiles, notamment entre le poids et la longueur, est très discordante entre eux, il est nécessaire de bien étudier le bébé.

Pour consulter ou accéder aux tableaux de l’OMS (poids, taille, etc.), consultez le lien suivant: Courbes de croissance de l’OMS. 

Dans la video en bas je te laisse aussi 3 outils online pour avoir l’esprit tranquille avec la prise de poids de ton bébé !!

Si tu a aimé ou tu pense que cette information est importante,
Commenter et partager sur whatsapp ou des reseaux sociaux.

Mon blog se nourrit de vos commentaires

FIRMAPARA-BLOGMERCEDESGRANDA

Si vous avez aimé cet article
Si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre

Partager via les réseaux sociaux et WhatsApp

Mon blog est alimenté par vos commentaires

S'abonner à la Newsletter